Protocole sanitaire et Grève des enseignants : à quoi ressembleraient les services d’accueil minimum dans les écoles ?

greve des enseignants protocol sanitaire France

Malgré 75 % des enseignants du primaire en grève selon les syndicats, tous les élèves du primaire doivent être accueillis même si la classe est fermée. Voyons cela en détail.

Les enseignants se préparent à une manifestation massive ce jeudi 13 janvier. Frustrés par la gestion par le gouvernement de la récente pandémie de Covid-19, ils contestent divers aspects des protocoles sanitaires. C’est donc 75% des enseignants du primaire qui seront en grève selon Snuipp-FSU, le premier syndicat dans les écoles primaires à faire campagne pour de meilleures conditions de travail. Ils prévoient également de fermer la moitié des écoles en raison de ces mesures. Une grève soutenue par la FCPE, qui demande aux parents, par solidarité avec les enseignants, de ne pas scolariser leurs enfants .

Le système éducatif est bien coordonné et réactif aux changements de la demande. Par exemple, tous les élèves du primaire ont désormais droit au « service d’accueil minimum » qui était autrefois réservé aux personnes handicapées. Plus d’un quart des enseignants se mettent en grève, et ce service d’accueil doit être assuré par la ville. Dans ces cas, les enfants sont pris en charge par des agents municipaux, des garderies, des animateurs de centres de loisirs ou encore leurs parents. Si certaines écoles ferment, alors la ville ouvre dans certains cas une salle polyvalente, un gymnase, ou mise sur l’accueil dans une autre école proche.

Malheureusement, le service minimum d’accueil a été perturbé par le Covid-19

Et ça ne marche pas car, avec l’épidémie actuelle de Covid-19, les mairies font ce qu’elles peuvent. L’académie des Hauts-de-Seine envisage de suspendre les cours jeudi, compte tenu de la participation annoncée à la manifestation des enseignants. La ville n’est pas en mesure d’héberger tous les enfants qui autrement seraient allés à l’école. Dans l’Hérault et le Loiret par exemple, certaines communes réserveront ce service en priorité aux personnes particulièrement vulnérables aux abus ou à l’abandon.

Lors du choix d’un service d’accueil, pensez à confirmer auprès de la mairie et attendez sa réponse avant de passer à l’étape suivante. Beaucoup de gens oublient cette étape et finissent par attendre des heures que l’école leur réponde par mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *